Les mots « risques » et « avantages » se trouvent de part et d’autre de la balance de la Justice.
Clés USB chiffrées : moins chères que les honoraires d’avocat

Vous avez peut-être remarqué que dans nos communications, nous parlons souvent de l’importance d’utiliser des clés USB chiffrées pour sécuriser les données. La perte de clés USB est l’une des principales causes des violations de données. Les violations portent atteinte à votre réputation et ont des conséquences financières considérables.

Bien que nous en ayons parlé à de nombreuses reprises, nous n’avons jamais évoqué le coût du chiffrement préventif par rapport au coût potentiel d’un avocat après coup. Voici donc quelques informations à méditer.

Étant donné la quantité de données qui peuvent être stockées sur des clés USB, les dommages causés par une unité perdue ou volée peuvent être importants pour une entreprise. Si l’on tient compte de l’effet multiplicateur en fonction de l’endroit où le pirate a accès aux données contenues sur le lecteur, il a potentiellement accès à d’autres informations critiques qui le conduisent à d’autres endroits, ce qui peut entraîner des dommages exponentiels.

Une clé USB avec chiffrement matériel est une excellente solution, simple et non compliquée. D’un prix allant de 35 à 530 €, elles sont idéales pour de nombreux cas de figure : des propriétaires de petites entreprises aux grandes sociétés en passant par les organisations à but non lucratif et toutes les branches du gouvernement.

Même une clé USB chiffrée à prix élevé est moins coûteux que de payer des honoraires d’avocat si vous étiez piraté et que vous vous retrouviez face à une action en justice.

Un défendeur et un avocat assis à un bureau, l’air frustré

Selon lawyers.com*, dans la plupart des affaires civiles, un avocat sera payé selon l’une (ou une combinaison) des modalités d’honoraires suivantes :

  • taux horaire
  • honoraires forfaitaires
  • provision
  • honoraires de résultats

Les taux horaires, selon ce site, sont les plus courants. Dans ce cas, l’avocat est payé à l’heure pour le temps qu’il consacre à votre problème ou à votre affaire. Sa facture peut être plus ou moins élevée en fonction de la nature de la violation de données. S’agit-il d’une violation assez claire qui ne demandera pas beaucoup de temps, ou d’une question de conformité qui devra faire l’objet d’une enquête, d’un rapport et d’une notification aux parties concernées ? Dans ce dernier cas, les heures s’accumuleront rapidement.

Le taux horaire d’un avocat est basé sur son expérience, son domaine d’expertise et son lieu d’exercice. Par exemple, les avocats des petites villes sont susceptibles de facturer 90 à 180 € de l’heure, par rapport aux avocats des grandes villes qui sont susceptibles de facturer 180 à 360 € de l’heure. Les avocats ayant une expertise dans des domaines spécialisés (tels que le droit numérique, le droit international, HIPAA) ont tendance à facturer encore plus.

Lorsqu’il s’agit d’un professionnel comme un avocat, un taux horaire plus bas n’est pas nécessairement meilleur. Bien qu’un avocat plus expérimenté ou spécialisé puisse être plus cher de l’heure, il peut être en mesure de traiter votre problème plus rapidement, ce qui vous permet de faire des économies. En outre, un avocat qui a de l’expérience en matière de droit numérique, de violations de la vie privée ou d’autres questions spécialisées sera en mesure de vous fournir une meilleure estimation de ce que la résolution de cette affaire est susceptible de coûter.

Selon lawyers.com, lorsqu’une affaire juridique est simple et bien définie, les avocats facturent généralement des honoraires forfaitaires. Si un avocat vous propose des honoraires forfaitaires, assurez-vous de comprendre exactement ce que ces honoraires couvriront et ne couvriront pas, car ils peuvent ne pas inclure des dépenses telles que les frais de dépôt.

Clés USB Kingston Ironkey

Soyez assuré que, quel que soit le montant forfaitaire, il est probablement plus coûteux que ce qu’auraient coûté plusieurs clés USB chiffrées, lesquelles auraient très probablement pu éviter à l’entreprise d’être piratée. Quoi qu’il en soit, à moins que l’avocat ne soit votre beau-frère fraîchement sorti de l’université, il est fort probable que ses services ne soient pas bon marché, quel que soit son mode de facturation.

La meilleure défense contre la perte de données est le chiffrement matériel/sans logiciel, protégé par un brevet. Il existe une multitude d’options de clés USB pour une multitude de cas d’utilisation. Aussi, pour les entreprises, il y a clairement plus d’avantages (voire aucun inconvénient) à mettre en place les bonnes mesures de sécurité et les meilleures pratiques le plus tôt possible. Votre entreprise peut instaurer une culture de la sécurité des données dès le début de son existence, au lieu d’apprendre après coup.

En cas d’atteinte à la protection des données, les conséquences pour votre entreprise peuvent aller bien au-delà des frais d’avocat : l’atteinte à la réputation peut être telle que votre entreprise ne s’en remettra pas.

Demandez à un expert

Demandez à un expert

Pour planifier la bonne solution, les objectifs de votre projet de sécurité doivent être clairement définis. Les experts de Kingston Technology sont là pour vous aider.

Demandez à un expert.

Vidéos associées

Trisha tenant la clé USB DT2000

Explication des clés USB chiffrées

Les clés USB chiffrées protègent vos données privées, mais comment fonctionnent-elles ?

Clé USB chiffrée Kingston

Clé USB chiffrée

Les clés USB avec chiffrement matériel permettent de protéger les informations sensibles de votre entreprise. Or, pour les entreprises, la sécurité et la protection des données est un défi majeur.

Articles