Une femme à un bureau avec deux moniteurs, l’un avec une réunion vidéo montrant 4 autres personnes
Les environnements de travail hybrides impliquent une vulnérabilité accrue des données.

Alors que le monde s’efforce d’empêcher la propagation du COVID-19 et de ses variants, les entreprises font des aménagements extraordinaires pour que leur personnel puisse télétravailler. De plus en plus de collaborateurs télétravaillent, à temps plein ou à temps partiel, car les nouvelles technologies leur permettent de se connecter avec des collègues et des clients du monde entier. L’époque où l’on travaillait exclusivement dans un bureau central est peut-être révolue pour certains.

Le télétravail hybride est devenu la nouvelle norme. Il stimule la productivité et la rétention du personnel, réduit les frais généraux de l’entreprise et est bon pour l’environnement. Depuis le COVID, les recherches indiquent que plus de 80 % des professionnels télétravaillent au moins une fois par semaine. Cependant, il suffit d’une seule personne qui ne respecte pas les protocoles de sécurité nécessaires pour compromettre l’intégrité de toute l’entreprise.

Understanding the security challenges of a mobile workforce is critical.

Mains tapant sur un clavier avec un symbole graphique du bouclier VPN

Le 'AVEC' (Apportez Votre Equipement personnel de Communication), le matériel non sécurisé, la mauvaise utilisation des logiciels et les réseaux Wi-Fi publics sont des menaces de sécurité courantes. Et les violations de données sont une préoccupation sérieuse et coûteuse. Les autorités émettent de grosses amendes pour avoir bafoué les réglementations, comme l’Information Commissioner’s Office (ICO) avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Les télétravailleurs sont exposés à des risques plus importants que les collaborateurs qui travaillent dans les locaux de l’entreprise. La mise en œuvre de procédures appropriées et l’augmentation du niveau de sécurité permettent de réduire considérablement les risques liés au télétravail.

La plupart des télétravailleurs sont connectés à des infrastructures de réseaux domestiques dont la sécurité n’est pas vérifiée par des spécialistes. Sans une sécurité suffisante, les équipements du télétravail sont autant de portes plus faciles à franchir pour s’introduire dans le réseau de l’entreprise. Cela arrive lorsque les collaborateurs utilisent des appareils non sécurisés. Les pirates peuvent alors écouter et intercepter des informations trop souvent dépourvues d’une protection chiffrée.

C’est pourquoi il est important de s’assurer que les collaborateurs se connectent en toute sécurité à leur réseau domestique. Les télétravailleurs doivent se connecter via des VPN (réseaux privés virtuels). Leurs équipements informatiques devraient inclure la version la plus récente du système d’exploitation installé et un logiciel antivirus régulièrement actualisé.

Les ordinateurs de l’entreprise utilisés par les télétravailleurs doivent inclure des niveaux de sécurité minimum installés par des spécialistes. Ces niveaux sont les suivants :

  • Système d’exploitation à jour
  • Authentification système à deux facteurs
  • Logiciel antivirus
  • Sécurité supplémentaire pour les comptes de messagerie de l’entreprise
Une femme à un bureau avec un moniteur PC dans une réunion vidéo montrant 4 autres personnes

En outre, chaque collaborateur devrait également utiliser des clés USB chiffrées. Ces solutions de lecteurs amovibles permettent de stocker en toute sécurité les données traitées par les collaborateurs lorsqu’ils télétravaillent.

Grâce à la mise en place de clés USB chiffrées, les données de l’entreprise sont sécurisées tout en offrant un accès immédiat. Les données stockées sur des périphériques de stockage USB chiffrés sont automatiquement protégées. En cas de vol, les données ne sont pas accessibles aux personnes non autorisées.

Le pare-feu est un autre élément essentiel de la sécurité. Il protège en effet vos appareils contre les menaces extérieures. Elle permet aux utilisateurs d’éviter les virus ou les fuites des informations traitées. Plus le nombre de mesures de sécurité supplémentaires est élevé, moins les tentatives de violation aboutiront.

L’utilisation d’un logiciel de prévention des pertes de données (DLP), associée aux VPN et aux clés USB chiffrées, contribue à réduire les risques liés aux données. La protection des données et la cybersécurité peuvent représenter une lourde responsabilité. Toutefois, les outils adéquats permettent de garantir la simplicité et la sécurité du télétravail. Qui plus est, leur mise en œuvre est bon marché. Surtout si l’on considère le coût financier et les conséquences sur la réputation que peut avoir une violation ou une perte de données.

Le succès de la protection et de la sécurité des données exige également un changement culturel et comportemental au sein des entreprises. Vos collaborateurs doivent comprendre pourquoi les règles ont été mises en place, et non pas simplement se voir contraints de suivre aveuglément des protocoles. Une infrastructure de sécurité réussie doit favoriser l’efficacité de vos collaborateurs, et non pas la freiner. Sinon, le personnel ressentira de la frustration et cherchera des solutions de contournement, rendant ainsi les mesures de sécurité établies inutiles et les données de l’entreprise vulnérables.

Avec la flexibilité qu’offre le télétravail, tous les collaborateurs ne sont plus disponibles en même temps. Le temps est une ressource partagée, car les travailleurs doivent équilibrer leur vie professionnelle et leur vie personnelle. Les collaborateurs et les employeurs doivent faire preuve de souplesse pour s’adapter les uns aux autres. Avec une efficacité accrue, le maintien ou le dépassement de la productivité signifie que la performance, le travail et l'entreprise peuvent continuer à fournir des résultats de qualité.

Certes, les méthodes de travail ont changé. Mais si les entreprises s’adaptent à ces nouveaux défis dans un avenir proche, ces changements peuvent être positifs.

#KingstonIsWithYou

Demandez à un expert

Demandez à un expert

Pour planifier la bonne solution, les objectifs de votre projet de sécurité doivent être clairement définis. Les experts de Kingston Technology sont là pour vous aider.

Demandez à un expert.

Vidéos associées

Trisha tenant la clé USB DT2000

Explication des clés USB chiffrées

Les clés USB chiffrées protègent vos données privées, mais comment fonctionnent-elles ?

Clé USB chiffrée Kingston

Clé USB chiffrée

Les clés USB avec chiffrement matériel permettent de protéger les informations sensibles de votre entreprise. Or, pour les entreprises, la sécurité et la protection des données est un défi majeur.

Articles